Quel âge a réellement la civilisation égyptienne? : Essai chronologique

L’égyptologie conventionnelle avance que la civilisation égyptienne serait vieille de 5300 ans et que son âge d’or avec la construction des pyramides remonterait à 4500 ans. Des éléments laissent pourtant penser que la civilisation africaine classique est plus ancienne qu’on ne le dit. Nous allons donc essayer de la dater.

Naré Mari (Narmer) Premier unificateur de l'Egypte, premier pharaon de la première dynastie  Tête en calcaire au musée Petrie de Londres
Naré Mari (Narmer)
Premier unificateur de l’Egypte, premier pharaon de la première dynastie il y a 5300 ans. Est-ce vraiment lui qui a débuté l’histoire égyptienne?
Tête en calcaire au musée Petrie de Londres

Les témoignages des anciens égyptiens 

Le papyrus égyptien écrit du temps de Ramessou Maryimana (Ramsès II) est conservée au Musée royal de Turin en Italie. Il fut trouvé en piteux état par le savant français Champollion, père de l’égyptologie moderne. Choqué devant l’état du papyrus, Champollion fit absolument tout pour restaurer ce document qui liste tous les rois de l’histoire de l’Egypte. Des fragments sont perdus à jamais mais le papyrus livre néanmoins des informations édifiantes.

Sur la première colonne du papyrus sont cités les Shemsu Hor, c’est-à-dire les rois ayant régné avant Naré Mari (Narmer), le premier unificateur de l’Egypte, l’homme dont le début du règne sert de référence au début officiel de l’histoire égyptienne. Les Shemsu Hor compilent 13 420 ans de règne. Mais ce n’est pas tout, avant les Shemsu Hor auraient régné les Vénérables de Memphis et les Vénérables du nord qui compilent 23 200 ans de règne. Cela voudrait dire qu’il y a eu en tout 36 620 ans avant les 5300 ans à partir de Narmer. Le papyrus de Turin nous dit donc que l’histoire égyptienne remonte à près de 42 000 ans. Bémol ceci dit, les rois avant les Shemsu Hor ont des noms de divinités (Osiris, Maat etc…). Sont-ils mythiques ou réels ? On le sait mal.

Papyrus de Turin, écrit en hiératique  Source : Antik Forever
Papyrus de Turin, écrit en hiératique (Source : Antik Forever)

L’historien égyptien ancien Manéthon a pour sa part également laissé une liste des rois. Manethon compte 9777 ans aux Shemsu Hor et 15 500 ans de règne avant eux. Il nous dit donc que l’histoire de l’Egypte remonte à 30 000 ans.

Les témoignages des savants européens

Se basant sur la tradition locale, le savant grec ancien Diodore de Sicile rapportait que l’Egypte aurait été gouvernée par des êtres semi-mythiques pendant 18 000 ans, avant les règnes des rois effectifs pendant 15 000 ans. Il avance donc que l’histoire de l’Egypte remonterait à 35 000 ans.

Le savant byzantin du 9e siècle George de Syncellus rapporte que les Égyptiens possédaient une tablette comptant 25 cycles de Sothis. Or chaque cycle de Sothis dure 1461 ans. Il est attesté que le calendrier africain, le premier de l’histoire, était déjà utilisé il y a 6253 ans au moins. Ça voudrait dire que les archives comptaient en fait 36 525 ans (1461 X 25). En sachant que les Égyptiens avaient arrêté de noter leurs connaissances lors de la violente invasion romaine qui mit fin à la civilisation pharaonique en Egypte in y a 2000 ans, le témoignage de Georges de Syncellus nous laisse penser que le calendrier africain serait vieux de près de 38 500 ans (36 525 + 2000).

Les études sur les monuments égyptiens 

L’égyptologie conventionnelle avance que la construction de la grande pyramide du plateau de Gizeh aurait duré entre 20 et 30 ans. Or c’est parfaitement impossible. Du point de vue du génie civil, même avec les appareils les plus sophistiqués du monde, c’est humainement infaisable en si peu de temps. Il a fallu probablement des siècles pour bâtir ces merveilles.

Les pyramides ne sont par ailleurs pas les tombeaux des 3 pharaons Khoufou, Khafra et Menkaouré comme on le dit. L’égyptologue belge Robert Bauval a par des études astronomiques poussées conclu que les pyramides et le grand Sphinx correspondent à un arrangement précis du ciel et qui tourne autour de la constellation d’Ousiré (Osiris) ou du Lion, dite d’Orion par les Occidentaux. Il s’agit donc de monuments astronomiques. La disposition des pyramides reflète les 3 grandes étoiles de la constellation et le sphinx est Maï (le lion). Or, cet arrangement précis de la constellation d’Ousiré avec d’autres éléments astronomiques n’a eu lieu qu’une seule fois dans l’histoire humaine, il y a 12 500 ans. Robert Bauval avance que les anciens Africains pensaient que cet arrangement céleste survenu une seule fois était l’ordre parfait du monde. 

Le complexe de la constellation d'Ousiré avec le visage négroïde du Sphinx et les pyramides
Le complexe de la constellation d’Ousiré avec le visage négroïde du Sphinx et les pyramides. Les théories mathématiques et astronomiques que renferment les constructions de ce site sont absolument époustouflantes. 

Autre fait probant, il existe des traces d’érosion verticale sur le grand Sphinx qui ne peuvent être dues qu’à des pluies torrentielles. Or il ne pleut que très peu en Egypte. Ces traces ont donc été faites à une époque ou il pleuvait abondamment. Quand était-ce? Le Pr Robert Schoch, géologue en poste à l’Université de Boston a mené une expédition en Egypte en 1991 pour étudier l’érosion. Il conclu que l’intervalle se situe entre 7 000 et 17 000 ans, et de manière plus précise vers la fin de la dernière période glacière, c’est à dire il y a 10 à 12 000 ans. Le sphinx n’est pas seulement une sculpture, il contiendrait aussi des routes et chambres à l’intérieur et en dessous, que les autorités arabes d’Egypte rechignent à explorer. Le Sphinx est en réalité une prouesse architecturale comme les pyramides.

Les pyramides dénuées de trace d’érosion verticale, auraient été bâties après cette période forte en pluie. Les datations de charbon de bois trouvées dans la grande pyramide et datées par l’archéologue Mark Lehner de l’université de Chicago donne aux pyramides un âge qui remonte jusqu’à près de 5800 ans, voir 6000 ans. C’est près de 1300 ans de plus que ce qui est dit. Ces charbons donnent une date minimale de l’existence des pyramides sans nous dire pour autant quand elles ont été bâties.

Qu’est-ce que tout cela veut dire ?

Tout ceci temps à montrer que l’Egypte est plus vieille qu’on ne le dit. Si on admet que le calendrier existait il y a 38 500 ans, ça veut dire que cette civilisation a pris racine des milliers d’années plus tôt tant il faut de temps pour observer le ciel et déterminer de manière répétée l’existence d’un cycle de 1461 ans. Ce qui concorde avec ses origines en Afrique australe et dans les grands Lacs ou les premiers hommes modernes sont apparus et les premières traces de la civilisation humaine ont été trouvées.

L’histoire de l’Egypte en tant que nation remonterait donc à entre 30 000 et 40 000 ans et non 5300 ans. Théophile Obenga dit ainsi que l’Egypte en tant que nation a eu une histoire longue de 25 000 ans. L’âge d’or avec les constructions monumentales remontent à 7000 à 17 000 ans pour le sphinx, et au moins 5800 ans pour les pyramides ; Et non 4500 ans comme on le dit aujourd’hui.

En conclusion, tout ceci peut porter à croire que l’Egypte en tant que culture a probablement commencé il y a près de 35 000 ans et l’ère des constructions monumentales a commencé il y a au moins 7000 ans.

Hotep !

Par : Lisapo ya Kama © (Tous droits réservés. Toute reproduction de cet article est interdite sans l’autorisation de Lisapo ya Kama)

Bibliographie et sources :

Spread the love