Pourquoi y a-t-il des momies avec des cheveux lisses?

Que les anciens égyptiens aient été des Noirs et soient les ancêtres directs et indirects des Africains et des Africains des Amériques ne se discute plus. Mais il existe ces momies avec des cheveux lisses et à la couleur blonde à rousse, qui colle plutôt mal avec cette vérité affirmée par l’Unesco depuis 1974. Nous sommes en mesure de formuler une hypothèse que nous pensons recevable, sur le pourquoi de ces dépouilles africaines avec des cheveux raides. Hypothèse qui vous allez le voir, est fort intéressante…

A gauche le prêtre Youya avec ses lèvres épaisses et son prognathisme (mâchoire poussée vers l'avant) qu'on ne retrouve que chez les Noirs A droite la prêtresse Touya, qui est très prognathe. Les études génétiques ont démontré qu'ils étaient strictement apparentés aux Noirs de l'Afrique subsaharienne Pourquoi ont-ils donc des cheveux lisses et blonds?
A gauche le prêtre Youya avec ses lèvres épaisses et son prognathisme (mâchoire poussée vers l’avant) qu’on ne retrouve que chez les Noirs
A droite la prêtresse Touya, qui est très prognathe.
Les études génétiques ont démontré que ce couple était strictement apparenté aux Noirs de l’Afrique subsaharienne
Pourquoi ont-ils donc des cheveux lisses et blonds?

Parmi les momies dont il est question, on trouve ceux des parents de la reine Tiyi, épouse d’Imanahotep Hekaouset (Amenhotep III) et mère d’Akhenaton. Les visages des prêtres Youya et Touya sont indubitablement africains, comme ceux figurés sur les sculptures de leur fille et de leur fils le pharaon Ay. Ay était peut-être le père de la reine Nefertiti. 

L’autre momie célèbre est celle de Ramessou Maryimana (Ramsès II) pour lequel nous avons dans un article précédent déterminé sans l’ombre d’un doute qu’il s’agissait d’un Noir. La texture capillaire évidente du grand pharaon sur ses sculptures, contraste donc énormément avec les trouvailles sur cette momie nègre présentée comme la sienne. Lors de notre précédente analyse sur la question, nous avions pensé que ces momies étaient probablement celles de Noirs à cheveux lisses comme il y en a en Somalie ou en Inde.

Ramessou Maryimana enfant
Source : Antériorité des civilisations nègres, Cheikh Anta Diop, page 55

Le problème c’est que ces momies sont nombreuses. On peut ajouter celles du grand Yahmessou (Ahmosis) et de Menkheperouré Djehouty-Messou (Thoutmosis IV). Ce grand nombre contraste avec le témoignage oculaire du savant grec Hérodote, surnommé le père de l’histoire, qui décrivait les égyptiens comme des gens à « la peau noire et les cheveux crépus » [1]. Nous penchons désormais pour une autre explication, et commencerons pour ce faire par analyser le procédé de la momification.

Comment était faite la momification ?                           

On commençait par laver la dépouille avec du vin de palme et de l’eau, puis on retirait les organes internes (cerveau, intestins, estomac, poumons, foie). Seul le cœur était laissé. Ensuite on recouvrait tout le corps d’une sorte de sel appelé natron pendant 40 jours. Lorsque le natron avait séché le corps et que la momification proprement dite était terminée, on l’embellissait en utilisant des huiles parfumées, de l’encens et de la myrrhe, et on remplissait le corps desséché de sciure et de sable pour qu’il retrouve du volume. Enfin on l’enveloppait dans des bandes de coton. Le principal ingrédient de la momification et celui sur lequel se focalisera notre intérêt est donc le natron.

Qu’est-ce que le natron et quelles sont ses propriétés ?

Le natron est une substance alcaline. C’est-à-dire qu’il a un pH supérieur à 7. Le lac Magadi en Tanzanie, saturé de natron, et qui momifie les carcasses d’animaux qui y dépérissent, a un pH d’environ 11,5. Mis à part ses propriétés d’assèchement des tissus, le natron a une action sur les cheveux, comme les substances alcalines sont supposées en avoir.

Les substances alcalines : base du défrisage du cheveu crépu

Le natron comme la soude caustique avec son pH entre 12 et 14, sont des substances alcalines. C’est par un accident avec la soude caustique que le défrisage moderne est né. La cosmétologue camerounaise et centrafricaine Naturi Ebène nous dit ceci « Lorsque les négriers arrachaient les esclaves à leur terre et les transportaient vers les Amériques, la traversée durait de nombreux mois, souvent plus de six mois. Les cheveux rasés des esclaves avaient le temps de repousser, et ceux dont les cheveux n’avaient pas été coupés, poussaient également. Nous pouvons très facilement imaginer à quoi peut ressembler une chevelure qui n’a pas été lavée, peignée ou soignée durant plus de six mois.

Et ce dans les conditions dramatiques dans lesquels étaient transportés les esclaves. A leur arrivée aux Amériques, ils subissaient en plus de leur condition d’esclaves, les railleries auteur de leurs cheveux sales et non entretenus. A cette époque, une des punitions que les maîtres infligeaient aux esclaves récalcitrants, était de leur plonger la tête dans une lessive d’eau et de soude caustique. Hormis les brûlures, les autres esclaves observaient que cette préparation lissait le cheveu en le défrisant. Les prémices du défrisage moderne était nés » [2]

C’est donc de ce produit alcalin comme le natron, qu’est parti le défrisage moderne. La soude caustique étant un produit corrosif, le défrisage avec est douloureux et dangereux pour le cuir chevelu. On se souvient de la célèbre scène du défrisage de Malcolm X dans son film biographique réalisé par Spike Lee. Mis à part la soude caustique, on utilisait encore de la chaux jusque dans les années 90 en Afrique. D’où l’expression dans certains pays « chauler les cheveux ». Le pH de la chaux est de 12.

Le défrisage se fait avec une substance alcaline
La réaction chimique qui mène au défrisage Source : The fundamental properties of Afro-American hair, Juta Maria Quadfield, page 18. Université technique de Rhénanie Westphalie à Aix-la-Chapelle
La réaction chimique qui mène au défrisage : la substance alcaline est la clé
Source : Fundamental properties of Afro-American hair, Jutta Maria Quadflieg, page 18.
Université technique de Rhénanie Westphalie à Aix-la-Chapelle

Tous les défrisants modernes pour cheveux crépus, bien qu’étant moins corrosifs, ont aussi un pH élevé. Plus le pH est élevé, plus le défrisage est puissant. Le défrisage est une réaction chimique du cheveu avec une substance alcaline. Cette réaction est une affaire de minutes seulement. Le natron quant à lui, rappelons-le, recouvrait la momie pendant 40 jours !!! Nous pouvons donc avancer que la momification au natron défrisait le cheveu.

Le Henné et la coloration des cheveux

Le Henné est un colorant cosmétique utilisé en Afrique depuis la période pharaonique sur la peau et les cheveux. Il existe de nombreuses images d’Africains avec les cheveux colorés roux qui le confirme. Ramessou Maryimana étant mort à 90 ans, la couleur de ses cheveux ne peut résulter que d’une teinture. Le savant français Maspero dans son procès-verbal de 1886 d’ouverture de la momie de Ramessou, dit que la chevelure claire de nôtre prestigieux ancêtre est le résultat de produits utilisés après sa mort. Alors que les sourcils et les quelques poils de barbe et de moustache sont bel et bien blancs, et qu’il a les mains et les pieds rougis au Henné. Il décrit par ailleurs des lèvres charnus et une mâchoire forte et puissante, c’est-à-dire prognathe, qu’on ne retrouve que chez les Noirs.

A gauche la momie de Ramessou Maryimana : Il est prognathe donc noir comme représenté de son vivant à droite. Ses cheveux lisses et roux sont certainement les effets du natron et du Hénné
A gauche la momie de Ramessou Maryimana : Il est prognathe donc noir comme représenté de son vivant à droite. Le nez long en fait un Noir de type Peul ou Somali. Ses cheveux lisses et roux sont certainement les effets du natron et du Hénné

Le Henné a probablement été utilisé sur les cheveux dans la phase d’embellissement de la momie. C’est donc dans le Henné, qui donne une couleur rousse à blonde aux cheveux qu’il faut trouver l’explication de la couleur. A moins que le natron lui-même n’y participe aussi, car le bicarbonate de sodium, autre substance alcaline, serait efficace dans l’éclaircissement du cheveu.

Le grand pharaon Yahmessou, vivant à gauche avec des locks et à droite décédé avec des cheveux lisses
Le grand pharaon Yahmessou, vivant à gauche avec des locks et à droite décédé avec des cheveux lisses visiblement traités

En conclusion, nous pensons que les cheveux lisses des momies découlent d’un défrisage involontaire par le natron lors de la momification, et la couleur serait surtout due au Henné. C’est ainsi qu’on peut expliquer un Ramessou Maryimana et un Yahmessou décrits avec des cheveux crépus de leurs vivants, et dont les momies ont des cheveux lisses.

Ceci dit il faudrait savoir s’il y avait plusieurs techniques de momification car il existe aussi des momies à cheveux crépus. C’est là la limite de notre hypothèse, que nous pensons néanmoins logique. Il faudra la confirmer par des tests en laboratoire.

Le prince Maiherpri, fils de Menkheperouré Djehouty-Messou (Thoutmosis IV) et donc oncle du pharaon Akhenaton
Le prince Maiherpri, probable fils de Menkheperouré Djehouty-Messou (Thoutmosis IV) et donc oncle du pharaon Akhenaton

Hotep !

Par : Lisapo ya Kama ©

Notes :

Spread the love