Ramsès II demande à Dieu de protéger les Noirs

Ramesu maryimana (Ramsès II); Sculpture du temple de Karnak
Ramessou Maryimana (Ramsès II);
Sculpture du temple de Karnak

En l’an 2962 de l’ère africaine, Ramessou Maryimana conduit ses troupes à la mythique bataille de Kadesh en Syrie, où il bâtira sa légende. Devant les troupes ennemis, les armées africaines finissent par reculer. Pharaon se retrouve seul sur le champ de bataille, face à la défaite ineluctable. Le roi d’Egypte appelle donc Imana-Râ/Amen-Râ, Dieu unique de l’Afrique. Il tirera de cette invocation le courage nécessaire pour renverser la situation. A son retour en Afrique, Ramessou Maryimana victorieux, ne sera plus vu comme simple roi mais comme un véritable Sa Râ (fils de Dieu). Cette prière a toute sa place pour nous aujourd’hui encore : 

« Je t’appelle
Ô notre père Amon-Râ
Nous sommes parmi des peuples nombreux
Que nous ne connaissons pas et dont les desseins nous sont hostiles
Les nations se sont encore coalisées contre nous
Pour nuire aux Kamits (Noirs) et voler leurs richesses
Nous sommes seuls, nul n’est à nos côtés
Voici que j’élève ma prière 
Des confins des pays barbares
Mon cri est parvenu dans Ouaset (Thèbes)
Et j’entends au loin tes pas qui viennent vers nous
Gloire à toi, Ô Amon-Râ
Le maître de l’Univers »

Hotep! 

PS : pour lire la biographie entière du grand roi, cliquez ici

Par : Lisapo ya Kama

Source : Hymnes et Prières Kamites, Jean Philippe Omotunde, page d’introduction

Spread the love