Pourquoi nos ancêtres représentaient le divin en noir?

Beaucoup de choses ont été avancées sur cette question. Tout le monde sait maintenant ou sait de plus en plus que la civilisation pharaonique était noire. Donc à la question de savoir pourquoi nos ancêtres représentaient leur divinités en noir, beaucoup répondront globalement ceci : «eh bien, c’est parce qu’ils étaient noirs. Et donc il est normal que nos ancêtres de la vallée du Nil représentent le divin en noir puisqu’ils étaient eux-mêmes des noirs. Chaque peuple représente le divin à sa propre image …». Ceci serait la réponse du sens commun.

 

Mais à y regarder de plus près, on se rend compte que la raison de cette représentation en noir du créateur est faite pour une raison différente. Nous verrons laquelle.

 

Rappelons que pour nos ancêtres le créateur est un être caché, invisible. C’est pourquoi nos ancêtres de la vallée du Nil l’appellent Amon (Nom qui signifie : celui qui est caché, invisible, insaisissable, etc.…ou le caché).Mais ce créateur caché se manifeste sous facettes plusieurs à la création. Ce sont ces multiples formes et facettes du créateur unique qu’on appelle (Osiris, Isis, Thot, Ra, etc..). Donc les Osiris, Isis, Thot, Anubis, etc… ne sont pas divers dieux (polythéisme), mais forment l’ensemble des facettes du créateur unique (Amon).Donc pour nos ancêtres le créateur est comme un diamant. C’est à dire que tout en étant un (comme le diamant), il a de multiples facettes (comme le diamant). Et ces multiples facettes n’enlèvent rien au fait qu’il est l’unique (Monothéisme). L’une des manifestations du créateur est donc la lumière divine (que nos ancêtres des bords du Nil appelaient Ra), c’est à dire la lumière qui jaillit de l’astre solaire et non le soleil en tant objet (astre ou disque). Ra est donc la manifestation d’Amon sous la forme de la lumière. C’est pourquoi il est coutume d’entendre parler d’Amon-Ra. Le phénomène de la lumière étant associé au créateur nos ancêtres des bords du Nil disaient donc que Dieu est Lumière. Cette idée de «Dieu est lumière» a été plus tard plagiée dans les religions dites révélées (Judaïsme, Christianisme, Islam).

538966_185044958332974_179446773_n

Osiris Kem Our (Osiris Le Grand Noir) le juge suprême des humains dans l’au-delà, assis sur le trône divin

Pourquoi cette lumière jaillissant de l’astre solaire était considérée comme la lumière de Dieu ?

 Et bien c’est parce que cette lumière lorsqu’elle jaillit permet de voir le jour, cette lumière donne la chaleur, permet par la photosynthèse, l’évolution des plantes, permet d’avoir de l’eau à l’état liquide, etc… Bref cette lumière est source de multiples bienfaits sur la nature et sans cette lumière divine solaire la vie sur terre n’aurait pas été possible. Cela est prouvé scientifiquement. Sans la lumière solaire la vie sur terre n’aurait pas été possible. Cela nos ancêtres l’avaient compris depuis longtemps. C’est pourquoi pour tous les bienfaits qu’elle apporte, cette lumière est divine.

soldei

 

Cette lumière agit sur le corps humain et sur la peau de l’être humain. Ainsi comme le montre la loi du savant Gloger, les personnes vivant dans des régions à forte chaleur ou des régions irradiées par le soleil développent naturellement et en grande quantité, une substance appelée eumélanine, qui protège la peau des rayons nocifs ultraviolets du soleil. Tous les humains possèdent cette substance dans le corps mais la développent à des degrés divers selon l’exposition de leur corps aux rayons solaires. Les africains, vu leur exposition constante sous le soleil développent cette substance en quantité importante. C’est cette substance qui est responsable de la coloration noire de la peau des africains. La peau noire est donc une peau adaptée au climat africain, la peau blanche est donc une peau adaptée au climat européen (grands froids et glaciations).

homme-noir-copie

 

Nos ancêtres étaient conscients de cette action bienfaitrice de la lumière  sur le corps et sur la peau.

On peut le remarquer par exemple dans la prière du pharaon Akhenaton (le grand hymne a Aton) ou il dit à Dieu:

 

 «Tu es majestueux, tu es beau, et tu rayonnes au firmament, planant sur tout ce qui est dans l’univers,

 Tes rayons irradient jusqu’aux confins de toutes choses tu as faites, étant le symbole la lumière, et tu les lies au vu de ton fils (Akhenaton) que tu aimes.

 Tu es si éloigné, cependant tes rayons atteignent quand même la terre,

 Tu es comme la marque divine sur leurs visages, mais ta marche n’est cependant pas visible pour eux.»

 

Donc ici on voit que Akhenaton dit que le créateur invisible, en se manifestant sous la forme de la lumière a laissé une «marque divine sur les visages des humains». Quelle est cette marque divine ? Eh bien c’est la marque bienfaitrice de l’action de la lumière solaire sur la peau, c’est à dire la couleur noire de la peau.

 

akhenaton5

Le pharaon Akhenaton

On voit donc que nos ancêtres pensaient que les bienfaits et les bénédictions que la lumière apporte à la nature (chaleur, eau, plantes, photosynthèse, etc..), ce sont les mêmes bienfaits que cette lumière apporte au corps des personnes qui sont exposés à cette lumière. Donc plus nous sommes exposés à la lumière et que notre corps développe cet aspect noir (à cause de la sécrétion d’eumélanine), plus nous sommes des êtres remplis de lumière, des êtres bénis par l’action bienfaitrice de la lumière divine. C’est ainsi que pour nos ancêtres la couleur noire était le symbole de la bénédiction divine. Un être humain, plus sa peau est noire, plus il est béni par la lumière du créateur. Donc plus il est béni, plus il est noir. Donc tous les êtres divins, pour montrer qu’ils sont des êtres bénis, des êtres de lumière remplis de bénédiction, on les représentait en noir. Donc nos ancêtres ne représentaient pas le divin en noir juste parce qu’ils étaient noirs. Ils le faisaient aussi car pour eux la couleur noire était le signe de la bénédiction divine par la lumière du créateur invisible (Amon). Cette idée de la couleur noire bénie s’est perpétuée malgré tout durant les siècles,  à travers des phénomènes comme la pierre noire à la Mecque ou encore  les vierges noires dont l’église peine beaucoup à expliquer la noirceur du point de vue de l’enseignement chrétien. 

 

nddebonnedlivrance

Aissata (Isis) appelée sous sa version chrétienne la Vierge noire (ici Notre Dame de Bonne Délivrance) en Europe, plus précisément en France. La vierge noire (donc pleinement irradiée de lumière), est donc la vierge bénie.

 

kaba-mecque

La pierre noire (donc pierre de lumière) de l’Islam est donc une pierre sacrée, une pierre bénie, ce qui justifie le respect et la vénération de cette pierre par les musulmans.

La couleur noire est la couleur bénie pour nos ancêtres et non la couleur maudite. Africains, soyez donc fiers de votre couleur de peau et de votre apparence physique, au lieu de chercher parfois à vous blanchir ou à vous éclaircir le teint pour ressembler a on ne sait quoi ou on ne sait qui.

 

dieuamonmin2

Représentation du créateur (Amon) sous sa forme masculine avec la couleur sacrée, la couleur de l’être divin rempli de lumière.

 

Hotep

Par : Lisapo ya Kama ©

Sources :

Constantin Wilhelm Lambert Gloger : Das Abändern der Vögel durch Einfluss des Klimas (1833)

Le grand Hymne à Aton du pharaon Akhenaton