L’architecture de l’empire Ashanti

L’empire Ashanti fut fondé au 18e siècle par le roi Osei Tutu au Ghana actuel. Nous allons vous parler dans cet article de ses constructions uniques.

Non loin de l’ancienne capitale Kumasi, un ensemble de bâtiments traditionnels constitue les derniers vestiges de la grande civilisation des Ashantis, qui connut son apogée au 60e siècle de l’ère africaine (18e siècle de l’ère chrétienne).

Architecture of the Asante empire. Photographies of the abandonned houses, taken after the destruction of the empire by the British

D’après l’Unesco, cet ensemble de bâtiments comprend dix temples et sanctuaires de la spriritualité africaine  (Abirim, Asawase, Asenemaso, Bodwease, Ejisu Besease, Adarko Jachie, Edwenase, Kentinkrono, Patakro et Saaman). La plupart d’entre eux se trouvent au nord-est de Kumasi, et à Patakro, au sud. Comme pour la plupart des civilisations africaines, c’est sur la spiritualité ancestrale qu’a reposé en partie l’essor technique de l’empire fondé par Osei Tutu en 5937 (1701 ap. JC).

Disposés autour de cours intérieures, les bâtiments en bois, bambou et pisé étaient à l’origine recouverts de toits de chaume. Les larges bas-reliefs qui ornent les murs sont d’une qualité décorative unique et représentent une grande variété de motifs. Les formes les plus courantes sont des figures géométriques entrelacées, telles que spirales et arabesques. La spirale est la forme sacrée de l’Afrique, la forme que prit Dieu pour créer le monde au commencement. Elle est présente dans les cosmogonies Mandingue, Peule, Haoussa, Egyptienne etc… Les représentations d’animaux, d’oiseaux et de végétaux évoquent les décorations des temples égyptiens, toujours en rapport avec la spiritualité.

Les images qui suivent sont des images prises essentiellement par les colons, après la guerre.

ashanti arch 6

Sur cette image, il s’agit ni moins que d’une rue bordée de bâtiments. Admirons la beauté des sculptures. La spirale ici est la spirale de la création qu’on retrouve dans les cosmogonies Bambara, Dogon, Peule, Egyptienne. La grandeur de l’architecture ashanti trouve donc sa justification dans la spiritualité africaine
Sur cette image, il s’agit ni moins que d’une rue bordée de bâtiments. Admirons la beauté des sculptures. La spirale ici est la spirale de la création qu’on retrouve dans d’autres cosmogonies africaines. 

ashanti arch 8

kumasi ashanti architecture

ashanti arch 4

ashanti architecture kumasi

ashanti 3

ashanti 2

Il existe encore des bâtiments, qui n'ont certainement plus le même faste qu'avant
Il existe encore des bâtiments, qui n’ont certainement plus le même faste qu’avant. Ils ne sont plus recouverts de chaume 
Nous espérons pour le Ghana qu'il s'inspire au maximum de ce patrimoine culturel pour se distinguer par une architecture moderne et ancrée dans son histoire
Nous espérons pour le Ghana qu’il s’inspire au maximum de ce patrimoine culturel pour se distinguer par une architecture moderne et ancrée dans son histoire

Hotep !

Par  : Lisapo ya Kama © 

Spread the love