Les célèbres Mayas étaient en partie des Noirs

Au préalable, il faut dire qu’il n’est pas question dans cet article pour les Africains de s’attribuer l’héritage civilisationnel des Amérindiens. Mais il faut dire que les ancêtres des Amérindiens, le peuple qui a bâti la plus célèbre et probablement la plus brillante civilisation de l’Amérique précolombienne était, en partie, noir. Qui plus est, on verra que les Mayas partageaient de toute évidence des éléments culturels avec l’Afrique.

344

En 1946, les Occidentaux mettent à jour des peintures murales à Bonampak au Mexique. Ancienne cité Maya, Bonampak a la particularité de posséder une chapelle dont les peintures murales ont été réalisés vers l’an 5000 de l’ère africaine (800 après JC).

La vie quotidienne de ce peuple légendaire y est déroulée et on ne peut que constater qu’il était noir. Pour rappel le Mexique avait 26 millions d’habitants à l’arrivée des Européens. Il n’en restera plus que 1 million après [1]. Tous, ainsi que la vaste majorité des Mayas seront exterminés. Le royaume Maya périra lui-même sous les assauts européens. 

Les images qui suivent sont des peintures de Bonampak. Nous avons choisi des images jugées crédibles par nous, et nous les avons presque toute authentifiées par des sources universitaires. 

Left : A coal black Mayan (Source : Runoko Rashidi) Right :
A gauche : Un Maya noir charbon (Source : Runoko Rashidi)
Authentified on the University of Texas at Bronsville's website and Boston University's website
Image authentifiée sur les sites de l’Université du Texas à Bronsville et de l’Université de Boston
These Mayan women have frizzy hair. Pay attention to their heads shape. We will get back to it Authentified on the University of Texas at Bronsville's website
Les cheveux crépus de ces femmes Maya sont évidents. Remarquez la forme bizarre des têtes. Nous y reviendrons.
Authentifiée sur le site de l’Université du Texas à Bronsville
Source : University of Minnesota
Source : Université du Minnesota
Mayan dignitaries as it can be seen
Des dignitaires Maya de toute évidence
Source : University of Yale
Source : Université de Yale
Mayans used to cover their body with felines’ skin like Kamits to catch the vital energy of the animal. Pay attention to the African hairstyle and the weird head shape again.
Les Mayas se recouvraient le corps de peau de félin pour capter la force vitale de l’animal comme les Kamites (Noirs d’Afrique). Remarquez les coiffures africaines et les formes bizarres des têtes encore.
Source : pbs.org
Source : pbs.org
Source : University of Maine at Farmington
Source : Université du Maine à Farmington
A Mayan forbidding another one to touch his chocolate pot. The University of Yale let us know that the Mayan writing was hieroglyphic like in Egypt. Source : Radio Canada
A Maya interdisant à un autre de toucher à son pot de chocolat. L’université de Yale nous apprend que l’écriture Maya était hiéroglyphique comme en Egypte.
Source : Radio Canada

Alors on se demande comment est-ce possible que les Mayas aient été des Noirs avec des cheveux crépus? D’où viennent-ils? Nous sommes suffisamment outillés aujourd’hui pour fournir des réponses. Le site de Pedra Furada au nord-est du Brésil est le plus ancien lieu habité par l’homme en Amérique. Les peintures murales le prouvent.

La présence humaine sur le site a été datée à 65 000 ans [2]. Géographiquement, Pedra Furada regarde très clairement l’Afrique. Les autres objets attestant de la présence humaine sur le continent sont datés postérieurement et trouvés en Amérique du sud.

Luzia, le plus ancien habitant de l’Amérique (Image authentifiée sur le site de la Bradshaw Foundation)

Le plus vieux squelette d’Amérique, Luzia, est vieux de 12 000 [3] et est un squelette négroïde. On peut donc s’accorder à dire aujourd’hui que l’Amérique a été peuplée depuis l’Afrique de l’ouest. Le peuplement s’est fait du nord-est de l’Amérique du sud au reste de l’Amérique du sud; et de l’Amérique du sud à l’Amérique du nord. Les Africains ont donc vécu sur ce continent jusqu’à ce que les Asiatiques entrent il y a 5000 ans [4]. Le mélange entre les deux aurait donné naissance aux Amérindiens. En sachant cela, qu’il y ait eu des Mayas noirs avec des cheveux crépus n’est pas étonnant. 

Pedra Furda engravings Source image : Bradshaw Foundation
Les peintures murales de Pedra Furada
Source image : Bradshaw Foundation

L’autre question qu’ils convient de se poser est la suivante : qu’est ce qui explique les formes bizarres des têtes Mayas? La réponse est hypothétique mais c’est dans la tradition africaine qu’on semble trouver la réponse. 

This strange shape can be seen on the daughter of Pharaoh Akhenaten and the Mangbetu children from Congo. It is a cultural trait of Black Africa. The head of the infant is tied up to get this shape. That is probably the reason of the Mayans’ weird head shape.
Cette étrange forme se retrouve chez une des filles du pharaon Akhenaton et chez les Mangbetu de RD Congo. Il s’agit d’un trait culturel africain. La tête était serrée pour qu’elle prenne cette forme.

Alors si les Mayas avaient des traits culturels africains, la question est de savoir comment ils les ont acquis. Soit les premiers Américains avaient déjà ces traits culturels il y a des dizaines de milliers d’années, soit c’est dû au contact avec les égyptiens. Le tabac est une plante indigène d’Amérique. Il a été trouvé dans le système digestif de Ramessou Maryimana (Ramsès II) [5].

Par ailleurs on sait aujourd’hui avec certitude que les Soudanais anciens aussi voyageaient jusqu’en Amérique. Ce serait donc au contact des Noirs d’Afrique que les Amérindiens se seraient mis à serrer les têtes de leurs enfants. Ou alors dernières hypothèse, les Mayas eux-mêmes seraient des descendants d’Égypto-Soudanais. Les axes de discussions et de recherches sont ouverts.

Constructions Maya
Constructions Maya
Illustration of the Mayan civilization. Everything is there except the real colour of Mayans.  Source : Georgia Primary College
Illustration de la civilisation Maya. Tout y est, sauf la couleur des Mayas qui n’est pas ici complètement vraie
Source : Georgia Primary College
Current descendants of Mayas
Les Mayas actuels 

Hotep !

Par : Lisapo ya Kama ©

Notes :

  • Université de Yale
  • [1] La férocité blanche, des non-Blancs aux non-Aryens : génocides occultés de 1492 à nos jours, Rosa Amelia Plumelle-Uribe, page 35.
  • [2] Valladas, H et al., 2003 age estimate of burnt quartz pebbles from Toca de Boqueirao da PedraFurada (quoted by David Imhotep in « the first Americans were Africans », page XV)
  • [3] Luzia, discovered by Walter Neves, University of Sao Paulo (quoted by David Imhotep in « the first Africans were Americans » page XV)
  • [4] Interview de David Imhotep 
  • [5] Civilisation ou Barbarie, Cheikh Anta Diop, page 92.
Spread the love