Pr Jean-Jacques Muyembe, l’homme qui découvrit Ebola et inventa son traitement

1976. Le Dr Muyembe est appelé par le gouvernement pour une maladie mystérieuse et hors de contrôle dans la localité de Yambuku, près de la rivière Ebola. Arrivé sur place, il constate la mortalité anormalement élevée de l’affection, qui a même couté la vie à des religieuses qui s’occupaient du centre de santé dans lequel il prend ses quartiers.

En faisant des prélèvements sur les patients vivants qui eux aussi se plaignent de fièvre et de diarrhée, le médecin virologue voit que systématiquement, le saignement ne s’arrête pas lorsqu’il retire la seringue. Le même phénomène se produit lorsqu’il fait des prélèvements sur les foies de deux religieuses décédées.

Jean-Jacques Muyembe

Le Dr Muyembe comprend qu’il est en face de quelque chose de particulier mais le matériel dont il dispose ne lui permet pas d’identifier ce dont il s’agit. Afin d’en avoir le cœur net, il rentre sur Kinshasa avec une religieuse aussi atteinte et prélève son sang. Il envoie les prélèvements en Belgique.

Au milieu d’une bataille entre les Américains et les Belges pour identifier les premiers l’origine de la maladie, le belge Peter Piot réussi à retenir des échantillons et identifie un nouveau virus qu’on appellera Ebola. Peter Piot sera honoré dans le monde entier. Le Dr Muyembe qui aura fait le travail de départ sera ignoré par le milieu scientifique à la mentalité colonialiste.

Jean-Jacques Muyembe Tamfum nait en 1942 en République Démocratique du Congo. Diplômé de médecine de ce qui est aujourd’hui l’Université de Kinshasa, il part pour la Belgique se spécialiser en virologie. Retourné au pays, il se rend sur le terrain à Matadi pour enquêter sur une flambée de choléra en 1974, puis de méningite à Kitona en 1975. C’est fort de son expérience que le ministère de la santé le sollicite pour comprendre l’affection en cours à Yambuku en 1976.

Malgré l’amertume ressentie en raison de sa mise à l’écart lors de l’annonce de la découverte du virus Ebola, le Dr Muyembe gravit les échelons académiques et devient en 1978 – à 36 ans seulement – doyen de l’Ecole médicale universitaire de Kinshasa. Il poursuit ses recherches en virologie et enrichit la littérature scientifique de ses nombreuses publications.

En 1995, une nouvelle flambée d’Ebola se déclenche à Kikwit toujours en RDC. Il dirige la réponse contre cette vague qui tue 254 personnes, soit 81% des malades. Il met sur pied avec l’OMS des protocoles de détection et de contrôle de la maladie.

Jean-Jacques Muyembe prélève le sérum de survivants de Kikwit à Ebola et les injecte à des malades. 7 sur 8 survivent. Malgré le scepticisme du milieu scientifique international, il est convaincu suite à cet essai, qu’il est possible d’utiliser les anticorps de patients guéris pour créer un médicament.

Le professeur Jean-Jacques Muyembe, dans son laboratoire de l’Institut National de Recherches biomédicales, à Kinshasa. Crédit image: SDN/Poly Muzalia

C’est la persévérance dans cette voie qui l’emmène à développer mab113. Ce médicament est un des deux retenus au terme d’une étude comparative sur l’efficacité de médicaments pouvant traiter Ebola. Mab113 et REGN-EB3 – lui aussi fait à base d’anticorps – font baisser la mortalité à 30%, 6 à 11% si le patient se présente tôt à l’hôpital.

C’est ainsi que le 12 Aout 2019 est annoncé la mise au point d’une cure efficace contre Ebola, découverte par Jean-Jacques Muyembe. Le monde découvre enfin cet homme, qu’on couvre d’honneurs, pourtant aux origines mêmes de beaucoup de ce qui est connu de cette maladie.

Le Pr Muyembe dirige aujourd’hui l’Institut National de Recherches Biomédicales de Kinshasa. Ayant retenu les leçons du passé, il ne laisse plus sortir les éléments matériels d’analyse sur Ebola du pays. Tout scientifique qui veut les étudier, doit le faire sur place dans les laboratoires congolais désormais équipés. Le savant aura donc, avec d’autres :
– Découvert le virus Ebola
– Mis sur pied les protocoles de détection et de contrôle de la maladie
– Inventé son traitement 

Hotep !

Par : Lisapo ya Kama ©

Notes :

Jean-Jacques Muyembe-Tamfum : a life’s work on Ebola ; Bulletin of the World Health Organization
This Congolese Doctor Discovered Ebola But Never Got Credit For It — Until Now, Eyder Peralta; National Public Radio
Wikipedia
2 Experimental Ebola Drugs Saved Lives In Congo Outbreak, Richard Harris ; National Public Radio

Spread the love