Garrett Morgan, inventeur du masque à gaz et des signaux de trafic

Né à Paris dans le Kentucky aux USA, Garrett Morgan ne dépassera pas l’école primaire. Autodidacte, il s’installe à Cleveland en 1895 et travaille comme mécanicien de machine à coudre. Il s’inspirera de son travail pour inventer une machine à coudre améliorée en 1907.

Garrett Morgan

En 1914, il invente une cagoule qui isole la personne qui la porte de gaz toxiques, sans pour autant gêner la respiration, c’est le masque à gaz. En raison du racisme, il éprouve des difficultés à la vendre aux compagnies de pompier et doit souvent faire la démonstration lui-même. En 1916 dans une station hydraulique située à 75 m sous le lac Érié. 32 personnes sont bloquées et menacées par les gaz toxiques. Munis de leurs masques à gaz, Garrett Morgan et son frère Franck entrent dans le tunnel et sortent les victimes sur leurs dos. La nouvelle fait le tour des Etats Unis et l’inventeur africain-américain est acclamé en héros, son invention ayant fait la preuve de son efficacité. Les soldats américains utiliseront ce masque pendant la première guerre mondiale.

Garrett Augustus Morgan invented the gas mask. It is this black man who is at the origin of all the traffic lights of the world
Garrett Augustus Morgan inventa le masque à gaz. C’est le génie de cet homme noir qui fut précurseur à tous les feux de signalisation dans le monde

Plus tard, l’inventeur assiste en ville à un accident impliquant un cheval, un cabriolet et une automobile. Deux personnes avaient été éjectées du cabriolet, le conducteur de l’automobile s’est évanouit, et le cheval grièvement blessé avait dû être abattu. Choqué, Garrett Morgan en 1923, invente le système de signalisation routière automatique et sans intervention d’un régulateur humain. C’est ce système qui a évolué en feux de signalisation. C’est cet Africain-Américain qui est donc à l’origine de cette révolution dans le trafic urbain.

Très conscient des enjeux de son peuple, il prend part en 1920 à la création d’un journal pour Africains-Américains, le Cleveland Call et devient membre actif du lobby Noir, la NAACP. Il exhorte les Noirs à acheter des actions dans sa compagnie. Il sera honoré pour son œuvre, notamment par la ville de Cleveland qui lui remettra une médaille d’or sertie de diamants. Garrett Morgan meurt le 27 Juillet 1963.

Par : Lisapo ya Kama © 

Notes :

Spread the love