Dr Marian Croak, pionnière dans l’invention des appels par internet

Ces dernières années, le monde délaisse de plus en plus les appels par ligne téléphonique conventionnelle pour utiliser les applications de messagerie par internet. Cette femme noire fut au cœur de cette révolution technologique.

Toutes les applications d’appel par internet doivent beaucoup à la contribution de Marian Croak

Marian Rogers Croak naît en 1955 en Pennsylvanie aux Etats-Unis. Encouragée par son père à exprimer toute son intelligence, elle peut tester ses connaissances dans le laboratoire à domicile qu’il fabrique pour ses enfants. Sortie de l’Université de Californie et de la prestigieuse Université de Princeton en 1982, elle est titulaire d’un diplôme de recherche postdoctorale en mathématiques et en psychologie sociale. Elle est presque aussitôt employée par AT&T, leader de la distribution des services téléphoniques aux Etats-Unis.

Jusqu’alors, le téléphone conventionnel – inventé par Graham Bell assisté du savant noir Lewis Latimer à la fin du 19e siècle – était l’outil de communication vocale à distance. Les premières théories concernant l’utilisation d’internet pour ce faire voient le jour dans les années 70. Dans les années 80, AT&T cherche à préparer le futur et trouver des voies pour maintenir sa position dominante.

Convaincue de l’utilisation d’internet, Marian Croak, avec d’autres, monte au créneau et persuade la compagnie d’investir dans ce champ. Elle se voit confiée des projets de recherche. Son travail dévoué et passionné fait mouche. Elle produit incessamment des innovations pour la nouvelle technologie, sous l’œil admiré de sa hiérarchie, élogieuse à son sujet. Elle s’élève au rang de vice-présidente de la recherche et du développement pour les communications, puis senior vice-présidente de l’infrastructure des services et applications. Elle dirige alors 500 projets et jusqu’à 2000 chercheurs de renommée !!

Lorsque At&T s’associe à l’émission de télé-crochet American Idol, c’est elle qui met au point le vote par SMS. Suite à l’ouragan Katrina en 2005, elle crée le don de charité par SMS, utilisé encore pour le séisme en Haïti.

En 2013, pour ses réalisations, elle est honorée en intégrant le Women in Technology International Hall of Fame. En 2014 elle est recrutée par Google au poste de vice-présidente de la recherche et du développement pour les stratégies d’accès et les marchés émergents. Elle y dirige notamment des projets majeurs pour étendre la couverture d’internet en Inde.

En tout, cette femme à la voix basse et douce, détient 200 brevets d’invention, dont plus de 100 concernant le Voice over IP, la technologie de base de l’appel par internet. 150 autres brevets sont en cour d’étude pour lui être attribués.

Hotep !!

Par : Lisapo ya Kama ©

Notes :

  • – Black Past (article de Jennifer Johnson)
  • – Madame Noire
  • – The New Mothers of Technology: 6 Women Who Have Led in Tech Since 2010, article de Phil Goldstein, Biztech Magazine
  • – Wikipedia
Spread the love