Décrypter le mythe du communautarisme

Pour les noirs francophones qui sont dans la diaspora, voici un mot que les gens emploient pour leur faire peur : le communautarisme. Ainsi dès que les noirs entendent le mot «Communautarisme», ils pensent au racisme, et à toutes sortes de notions négatives qui n’ont rien à avoir avec la notion de communautarisme. Ainsi ils assimilent communautarisme à quelque chose de négatif.

Cela pousse à se poser la question de savoir : que renferme la notion de communautarisme au point où cette notion fait peur à beaucoup de noirs dans la diaspora ?

La notion de communautarisme renferme d’abord la notion de communauté. Il s’agit donc de s’unir et de se rassembler pour former une communauté.

La notion de communautarisme renferme aussi la notion de commun ou de mise en commun. Il s’agit donc de partager ce qu’on a avec l’autre, et vice versa, de mettre nos avoirs (efforts, savoirs, connaissances, moyens, etc..) en commun pour venir en aide aux uns et aux autres dans la communauté formée.

La notion de communautarisme peut être donc définie comme l’idée de s’unir afin de former une communauté dans laquelle on unit nos efforts, nos savoirs, nos connaissances, nos moyens, en communs au service de la communauté afin de s s’entraider et de se soutenir, etc… pour le bien de la communauté.

La notion de communautarisme n’a rien à avoir avec le racisme, le repli identitaire, et toutes sortes d’autres choses négatives que les gens ont) l’esprit dès qu’on parle de communautarisme. La notion de communautarisme renferme donc globalement la notion d’unité. Si tel est le cas, qu’il y a-t-il de mal dans le communautarisme ? C’est-à-dire qu’est-ce qu’il y a de mal à pratiquer l’unité ?

S’unir, se rassembler, se mettre en communauté est une tendance naturelle dans toute la nature. Ainsi dans la nature par exemple les animaux se regroupent pour marcher ensemble et former des troupeaux car en groupe les animaux sont unis, et sont donc plus forts, les prédateurs ne les attaquent pas. Mais lorsque l’un des animaux s’éloigne de son groupe il n’est plus forcément en sécurité, il perd ses repères et devient une proie à la portée de tous les prédateurs.

1001247_532030086851323_1655412904_n

Des buffles rassemblés en groupe. Lorsqu’il sont unis, ils sont plus forts,  invincibles, et n’ont pas peur, et  même le lion prédateur (qu’on présente comme le roi de la foret) , ne peut les  approcher. Comme on peut le voir,  même les animaux dans la nature, connaissent le principe du rassemblement, de l’unité et de la communauté. Le fait s’unir, de se rassembler, c’est donc un geste naturel.

Il en est schématiquement de même pour l’être humain. Être en communauté (communautarisme), au fond c’est s’unir. Et L’union fait la force pour tout le monde. C’est ainsi que les asiatiques, les juifs, etc…. s’unissent en communauté (communautarisme) lorsqu’ils sont à l’étranger. Ainsi leur entraide communautaire fait qu’ils ont leurs quartiers, leurs banques, leurs boutiques, leurs lieux de prières, leurs restaurants, du boulot, etc… et tous ce dont leur communauté a besoin pour vivre en harmonie avec les pays d’accueil où ils résident. N’est-ce pas du communautarisme (communauté, unité, réseaux, etc..) qu’ils font ?

843045168

Fête chinoise organisée dans le quartier chinois à paris en France. On y voit des chinois ensemble dans un endroit où il ont des boutiques, des restaurants et toutes sortes d’infrastructures qui leur sont utiles, et où ils se réunissent pour célébrer leur culture, leurs fêtes, etc… ils ont des réseaux, etc…

Comme ils sont unis (communautarisme) ils sont plus forts. Si le communautarisme renferme au fond la notion d’unité, pourquoi ceux qui parlent négativement du communautarisme ne parlent pas de communautarisme dans le cas des juifs, ou dans le cas des asiatiques, etc.… puisque ces peuples fonctionnent en communauté? Pourquoi ce n’est que lorsque les noirs essaient de se rassembler pour faire quelque chose ensemble (en communauté) qu’on les traite de communautaristes ou de sectaires ?

Africains, méfiez-vous de ceux qui vous traitent de communautaristes (de façon négative) et cessez d’écouter les bavardages des gens qui n’ont pas voulu de votre bien depuis des siècles. Si depuis des siècles ils ne vous font aucun bien (esclavage, colonisation, aliénation, etc..), ce n’est pas aujourd’hui qu’ils voudront de votre bien ou vous aideront à réaliser de véritables choses utiles et nécessaires qui vous permettront réellement d’avancer.  Alors cessez d’écouter leurs faux discours, lorsque vous voulez vous rassembler, ou vous unir. Car si ils critiquent votre tentative de vous unir, ça veut dire qu’ils veulent que vous soyez divisés et font tout pour vous diviser!!

cercle-amitie-enfants-noirs-web

Des enfants de l’Afrique rassemblés, voilà une chose importante contre laquelle les gens qui ne veulent pas le bien de l’Afrique luttent

(Umoja ni nguvu (l’union fait la force)

 

Par : Lisapo ya Kama ©